top of page

ADVIENNE QUE POURRA

Triptyque sur la gravité

PROCHAINE CRÉATION

« La désolation est un état de détresse et d'affliction. Il s'agit de l'acte et du

résultat de la désolation ou du dépérissement. Il désigne également la destruction

ou le rasage d'un lieu de sorte que rien ne reste debout »

Nous nous sommes questionnés sur la définition du mot « désolation » et sur ses

diverses significations et applications réflexives en tant qu'adjectifs ou en tant

qu'état de l’espace et du corps. Nous avons décidé d'utiliser un grand matelas, en

faisant référence à l’univers surréaliste et onirique de René Magritte, pour pouvoir

jouer avec sa matière, sa forme et son utilisation dans différents contextes, en

mettant en relation convergente et divergente les danseurs dans l’espace

scénique. Un objet inanimé qui prend vie à travers la puissance de l’imaginaire. «

Advienne que pourra » est un lieu, mais aussi un temps présent avec sa vitesse

apocalyptique, ses contradictions et sa prise de risque nécessaire. Les corps sont

relâchés, désolés et malléables. Ils sont à la fois conducteurs et à la fois

inducteurs du mouvement dansé.

CRÉDITS
 
  • Chorégraphie : Francesco Colaleo et Maxime Freixas 

  • Interprétation : en définition

  • Durée : 50 minutes

  • Costumes : Gabrielle Marty

  • Composition musicale : Jérémie Esperet

  • Producteur : Cie MF | Maxime & Francesco

  • Coproducteurs : en définition ...

  • Soutiens : en définition...

bottom of page